Magie Blanche, Grimoire des Herbes, Nos Anges, Des Talismans, Beauté au naturelle, Respect de la nature...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES PLANTES "A"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysalide
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/04/2009
Localisation : dans la lune

MessageSujet: LES PLANTES "A"   Mer 29 Avr - 0:18


Absinthe
Artemisia absinthium
Composées

Description :
L'Absinthe est une Armoise aromatique à croissance rapide, pouvant atteindre 1 m de haut. Ses tiges portent des feuilles profondément indentées, couvertes de poils fin, et de petites sommités fleuries rondes, de couleur jaune. On la connaît surtout pour sa liqueur aujourd'hui interdite à la vente. On sait moins qu'on peut l'utiliser dans les armoires pour faire fuir les mites et les fourmis, et sur les bêtes en décoction pour les débarrasser des mouches et des taons.

Propriétés Médicinales :
On utilise principalement les feuilles et les sommités fleuries.

Usage Interne :
En usage interne, l'Absinthe est utilisée pour soigner l'atonie digestive, les gastrites et spasmes de l'estomac, les troubles hépatiques, les flatulences, l'inappétence et l'asthénie chez les anémiques, les neurasthéniques et les convalescents, et l'anémie. Elle est aussi utilisée pour traiter le retard des règles, ou l'insuffisance menstruelle, les pertes blanches, les ascaris, les oxyures, le ténia, les fièvres intermittentes. Enfin chez les peintres elle est utilisée pour éliminer le blanc de plomb, la céruse (à raison d'1 à 2 cuillerées de vin d'Absinthe par jour).

Contre l'inappétence, et l'atonie digestive, vous pouvez prendre une infusion, amère, constituée de 5 à 15 g d'Absinthe par litre d'eau, que vous laisserez infuser 10 minutes. Cette infusion est à prendre à raison de 2 tasses par jour, avant ou après les repas. Vous pouvez aussi prendre de la teinture d'Absinthe à raison de 20 gouttes avant les repas, ou de la teinture mère à raison de 15 à 20 gouttes dans une infusion de Menthe, 3 fois par jour (une demi-heure avant les repas, ou une heure après).

Contre les ascaris, les oxyures et le ténia, vous pouvez prendre une médication constituée de 2 à 3 g de poudre de feuilles d'Absinthe, 2 g de poudre de Réglisse, et 0,50 g de poudre d'Anis Vert ; pour une dose à prendre le matin à jeun dans de la pulpe de pruneaux. Ce traitement est à prendre pendant 5 j. Vous pouvez aussi prendre une tisane vermifuge constituée de 20 g de feuilles d'Absinthe par litre d'eau, que vous laisserez infuser pendant 10 minutes. Cette tisane est à prendre tiède et sucrée, à raison d'un verre à bordeaux matin et soir.

Contre les flatulences et les fermentations gastriques, vous pouvez prendre des cachets absorbants constitués de 6 g de cendre tamisée de feuilles d'Absinthe, 6 g de cendre tamisée de Prêle, et 3 gouttes d'essence d'Anis Vert. Ce mélange est à diviser en 20 cachets, à prendre à raison d'un cachet après chaque repas.

Contre l'inappétence, l'atonie gastrique, les digestions difficiles, et les vers intestinaux, vous pouvez prendre du vin d'Absinthe, constitué de 30 g de sommités fleuries ou de feuilles pour 1 litre de vin blanc, que vous laisserez macérer 4 jours avant de filtrer. Ce vin est à prendre à raison d'un verre à liqueur: avant le repas pour l'inappétence et l'atonie digestive, après le repas en cas de digestion difficile, le matin pour lutter contre le ténia.

Contre l'asthénie, les fièvres intermittentes, et les vers intestinaux, vous pouvez prendre de la poudre d'Absinthe à raison d'1 à 5 g dans un liquide quelconque pour lutter contre les fièvres, d'1 à 2 g contre l'asthénie, de 4 à 10 g contre les vers intestinaux.

Contre l'atonie digestive et les vers intestinaux vous pouvez prendre du sirop d'Absinthe, constitué de 150 g de sommités fleuries ou de feuilles, que vous laisserez infuser pendant 5 h dans un litre d'eau bouillante. Faites bouillir jusqu'à réduction d'un tiers, exprimez dans un linge pour filtrer, et ajoutez 500 g de miel. Faites cuire le tout en écumant jusqu'à obtenir une consistance de sirop.

Attention : l'essence d'Absinthe est un poison convulsivant, et l'abus d'Absinthe peut vous exposer à l'absinthisme, qui se manifeste par les désordres suivants: affections gastriques, hépatiques, rénales, convulsions, démence, hallucinations. Si vous en prenez régulièrement de fortes doses vous risquez de souffrir de troubles mentaux, de tremblements et d'impuissance. L'Absinthe favorise aussi l'apparition de la tuberculose. Elle est contre indiquée en cas d'allaitement (elle rend le lait amer), de tendance à la congestion cérébrale, d'irritation gastrique et intestinales, ou en cas de tempérament bilieux ou sanguin. Enfin, à cause de son tanin, elle est incompatible avec les sels de fer, de zinc et de plomb.

Usage Externe :
En usage externe, l'Absinthe est utilisée pour soigner les plaies atones, les ulcères, les dartres, les piqûres d'insectes et les vers intestinaux chez les enfants.

Pour les ulcères, les plaies atones et les piqûres d'insectes, vous pouvez faire des lavages avec une décoction d'une poignée d'Absinthe par litre d'eau, que vous laisserez bouillir 5 minutes.

Contre les vers intestinaux chez les enfants vous pouvez faire bouillir des feuilles d'Absinthe dans du lait avec quelques gousses d'Ail ou des feuilles de Tanaisie, que vous appliquerez en cataplasmes sur le ventre de l'enfant. Vous pouvez aussi faire des compresses (toujours sur le ventre) avec une huile d'Absinthe, constituée de 20 g d'Absinthe pour un verre d'huile, que vous maintiendrez pendant 1 h au bain-marie.

Magie et Sorcellerie :
*Genre : Masculin
*Planète : Mars
*Élément : Feu
*Déités : Iris, Diane, Artémis

Propriétés Magiques :
L'Absinthe est brûlée en tant qu'encens pour aider à développer les pouvoir psychiques, et on en porte aussi sur soi pour atteindre le même but. Portée sur soi l'Absinthe protège contre l'ensorcellement, mais aussi contre la morsure des serpents de mer. Selon les traditions anciennes, elle est censée contrecarrer les effets de l'empoisonnement par la Cigüe et les champignons vénéneux, mais je déconseille fortement de "tester" cette propriété. Suspendue au rétroviseur, l'Absinthe protège le véhicule des accidents sur les routes dangereuses.

L'Absinthe est aussi parfois utilisée dans les infusions d'amour, peut être à cause de son ancien usage dans la fameuse liqueur d'Absinthe. Cette liqueur hautement addictive est maintenant interdite à la vente dans beaucoup de pays. Un usage possible est d'en placer sous votre lit pour attirer un(e) amant(e).

L'Absinthe est aussi brûlée pour soumettre les esprits. Dans ce but on la mélange parfois au bois de Santal. Le thé et l'huile d'Absinthe peuvent être utilisés pour des rituels ou des onguents visant à faire des voyages astraux ou à atteindre des états de transe.
L'Absinthe fait jaillir les mystères cachés et mène au coté sombre de la Lune. Enfin, d'après les anciens grimoires, si on en brûle sur une pierre tombale les esprits des morts se lèveront et parleront.


Dernière édition par Chrysalide le Mer 29 Avr - 19:58, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalide.forumactif.com
Chrysalide
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/04/2009
Localisation : dans la lune

MessageSujet: L'aigre-moine   Mer 29 Avr - 0:40

Aigremoine
Agrimonia Eupatoria
Rosacées

Description :

Cette plante vivace possède une tige rougeâtre, velue, de 50 à 80 centimètres de hauteur, atteignant parfois 1 m, portant un maigre épi de fleurs jaunes à 5 pétales étroits disposées en grappes le long de la tige. Les feuilles, composées de trois ou quatre paires de folioles, sont alternes.

Propriétés Médicinales :

On utilise principalement les feuilles et les fleurs.

Usage Interne :

En usage interne, l'Aigremoine est utilisée pour soigner les diarrhées et dysentries, les pertes blanches, la lithiase rénale, et l'asthme. Pour cela prenez une infusion constituée de 30 à 50 g d'Aigremoine par litre d'eau, à raison d'une tasse 3 fois par jour entre les repas.

Elle est aussi utilisé dans le traitement du diabète, des hémoptysies, des coliques néphrétiques, de l'albuminurie, de l'hépatisme et de l'obésité.

La teinture d'Aigremoine peut être utilisée contre tous les maux cités ci-dessus à raison de 20 gouttes deux fois par jour. En cas d'hémoptysie (tuberculose), privilégiez plutôt une infusion de 10 à 12 gr de feuilles par demi litre d'eau, à prendre en guise de thé. Cette même infusion peut être utilisée en traitement de fond pour éviter d'attraper une angine.



Usage Externe :

En usage externe, l'Aigremoine est principalement utilisée pour soigner les angines, les stomatites, les aphtes, mais aussi les plaies infectées ou non, et les plaies atones. Elle sert aussi dans le traitement des entorses et contusions. Pour tous ces maux sauf les plaies infectées, vous pouvez utilisez en gargarismes ou compresses une décoction constituée de 3 poignées d'Aigremoine par litre d'eau à faire bouillir pendant 3 minutes. Cette décoction peut aussi être utilisée sous forme d'injections vaginales pour traiter les pertes blanches. Si vous devez appliquer des compresses de cette décoction sur une entorse ou une contusion, veillez à ce qu'elles soient chaudes.

Pour les ulcères de jambe et les plaies infectées, faites des lavages et des pansements avec un vin constitué de 200 g d'Aigremoine sèche bouillie 5 minutes et infusée pendant une heure dans 1 litre de vin rouge.

Enfin, en cas de névrite, de migraine ou de plaie atone, vous pouvez aussi utiliser les feuilles sous forme de cataplasme.

Magie et Sorcellerie :
*Genre : Masculin
*Planète : Jupiter
*Élément : Air
*Déités : Morphée (pour le sommeil), Odin (pour la protection°

Propriétés Magiques :

Elle est utilisée dans tous les sachets et rituels de protection, et sert aussi à bannir les énergies négatives et les mauvais esprits. Elle protège contre les lutins, les démons et le poison.

Elle a aussi été longtemps utilisée pour briser et retourner les sorts, dont étaient victime les magiciens, à l'envoyeur.

Placée sous la tête elle vous plonge dans un sommeil profond, mais ne l'utilisez pas contre l'insomnie : le dormeur ne se réveillerait pas tant que l'herbe ne serait pas retirée de dessous sa tête.

Enfin à une période l'Aigremoine était utilisée pour détecter la
présence de sorcières !


Dernière édition par Chrysalide le Mer 29 Avr - 19:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalide.forumactif.com
Chrysalide
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/04/2009
Localisation : dans la lune

MessageSujet: L'Ail   Mer 29 Avr - 1:01

Ail
Allium sativum
Liliacées

Description :

L'Ail est constitué d'un bulbe formé de gousses enveloppées dans une membrane, que surmonte une tige unique, portant des feuilles longues et minces. La tige porte à son extrémité une ombelle de fleurs comestibles.

Propriétés Médicinales :

Usage Interne :

L'Ail est utilisé en prophylaxie et en traitement des maladies infectieuses (grippe, typhoïde, dyphtérie), en traitement des diarrhées et dysentries, des affections pulmonaires (tuberculose, bronchites chroniques), de l'asthme et des emphysèmes, ainsi que de la coqueluche. Il est aussi utile en cas d'asthénie, de fatigue cardiaque, dans le traitement de certaines tachycardies, de l'hypertension artérielle, et autres troubles circulatoires. L'Ail est aussi réputé dans le traitement de l'arthériosclérose, des rhumatismes, de la goutte, de la lithiase urinaire et pour lutter contre les parasites intestinaux (ascaris, oxiures, ténia). L'Ail peut soigner bien d'autres maladies encore, qu'il serait fastidieux de nommer toutes ici, l'Ail étant en effet depuis longtemps connu comme étant un remède quasi universel et peu coûteux.

Pour tout cela, prenez l'habitude de manger de l'Ail régulièrement sous forme de condiment, dans vos plats, salades, etc .. Utilisez le alors cru de préférence. Si la mauvaise haleine ne vous rebute pas, vous pouvez aussi manger une à deux gousses d'Ail chaque matin, ainsi que pendant les repas. Vous pouvez aussi chaque soir hacher deux gousses d'Ail avec quelques branches de Persil et ajouter quelques gouttes d'huile d'Olive. Le lendemain matin, en faire une tartine pour le petit déjeuner. Vous pouvez aussi faire des cures discontinues de quelques jours de teinture d'Ail au 1/50 à raison de 10 à 15 gouttes deux fois par jour.

En traitement contre la bronchite, la coqueluche, l'emphysème et l'hypertension, vous pouvez prendre 20 à 30 gouttes d'alcoolature d'Ail deux fois par jour.

Pour vous débarasser des parasites intestinaux, râpez 3 à 4 gousses d'Ail dans une tasse d'eau ou de lait bouillant, laissez macérer toute la nuit, et boire le mélange le lendemain à jeun. Ce traitement doit être suivi pendant 3 semaines. Vous pouvez aussi faire une décoction de 25 g d'Ail pendant 20 min dans un verre d'eau ou de lait, que vous prendrez à raison de deux verres par jour pendant 3-4 jours durant la lune descendante. Cette cure est à renouveller chaque mois. Contre les vers intestinaux vous pouvez aussi prendre 20 g de suc d'Ail dans 200 g de lait tiède à jeun. Ou prendre un sirop vermifuge, constitué de 200 g de gousses d'Ail écrasées que vous laisserez infuser pendant 1 heure dans d'un litre d'eau bouillante, puis passez le tout, et ajoutez 1 kg de sucre. Ce sirop est à prendre à raison de 2 à 3 cuillérées à soupe le matin à jeun.

Pour lutter plus spécifiquement contre les ténias (qui sont des parasites particulièrement coriaces), râpez les gousses d'une grosse tête d'Ail, et faites les bouillir pendant 20 minutes dans du lait. Boire ce mélange chaque matin à jeun jusqu'à expulsion du ver, et ne rien manger avant midi.

Note : L'Ail doit être utilisé avec prudence par les sujets présentant des irritations du tube digestif. Chez les enfants, il est préférable de l'employer modérément. Les femmes allaitant doivent le supprimer de leur alimentation. Il est contre-indiqué dans les états d'inflammation violente des voies respiratoires.

Usage Externe :

En usage externe, l'Ail est utilisé contre les cors, les verrues, les durillons, les plaies, les plaies infectées et les ulcères, ainsi que contre les abcès froids, les tumeurs blanches et les kystes. On l'utilise également contre la gale, la teigne, les oltalgies et névralgies rhumatismales, la surdité rhumatismale, et contre les piqures de guêpe et d'insectes.

Contre les tumeurs blanches, faites vous un onguent, constitué d'Ail pilé avec de la graisse et de l'huile, que vous appliquerez sur la tumeur.

Pour désinfecter les plaies et les ulcères, utilisez une solution de suc d'Ail à 10 % avec 1 à 2 % d'alcool, ou faites des compresses de vinaigre d'Ail constitué de 30 g d'Ail râpé que vous ferez macérer pendant 10 jours dans un demi litre de vinaigre.

Contre la gale et la teigne, faites vous des lavages avec une décoction de 6 gousses d'Ail pour un litre d'eau, ou bien des frictions avec un mélange constitué d'une part d'Ail pour deux d'huile camphrée. Ce dernier mélange peut aussi être utilisé en friction contre l'asthénie et la fatigue générale.

Contre la surdité rhumatismale, introduisez un tampon de coton imbibé de suc d'Ail dans l'oreille chaque soir. Pour lutter contre les oltalgies, introduisez dans l'oreille une gaze assez longue (pour pouvoir la retirer facilement), contenant une gousse d'Ail rapée.

Contre les cors, les verrues et les durillons, pilez une gousse d'Ail que vous appliquerez le soir en cataplasme frais, en veillant bien à protéger avec un sparadrap les zones de peau saine. Les résultats doivent être visibles au bout de 15 jours. Une autre solution consiste à appliquer une gousse d'ail chaude, cuite au four, plusieurs fois par jour sur la zone à traiter. Vous pouvez aussi couper une rondelle d'Ail que vous appliquerez en la maintenant bien fermement sur la zone à traiter. Ce traitement est à renouveller matin et soir. Contre les verrues et les petits kystes, vous pouvez frotter la zone avec un morceau d'Ail plusieurs fois par jour. A la fin du traitement, faire de petits emplâtres d'argile.

Enfin, contre les piqures de guêpes et autres insectes, extrayez le dard, puis forttez la piqure avec un morceau d'Ail.

Magie et Sorcellerie :

*Genre : Masculin
*Planète : Mars
*Élément : Feu
*Déités : Hécate, Mars

Propriétés Magiques :

L'Ail était mangé lors des festins en l'honneur d'Hécate, et il était laissé à la croisée des chemins en sacrifice pour Elle.

L'Ail était réputé protéger contre la peste, et il est encore utilisé pour soigner des maladies. Frotter un morceau de gousse d'ail fraîche sur une blessure, puis passez la sous un filet d'eau courante. Une ancienne incantation utilisait l'Ail en protection contre l'hépatite. Pour cela , il suffit de porter 13 gousses d'ail à la fin d'une corde autour du cou pendant 13 jours. Le dernier jour, au milieu de la nuit, marchez jusqu'à l'intersection de 2 rues, enlevez le collier d'ail, laissez le derrière vous et retournez chez vous sans regarder en arrière.

L'Ail est aussi très protecteur. Les marins en emportaient à bord des bateaux pour les protéger du naufrage. Au Moyen-Age les soldats en portaient comme un bouclier, alors que les Romains en mangeaient pour se donner du courage. Placé dans une maison, il protège celle ci contre l'intrusion de démons, contre les voleurs et cambrioleurs, et suspendu au dessus de la porte il repousse les personnes envieuses. L'Ail est particulièrement recommandé pour protéger les maisons neuves.

Porté sur quelqu'un il protège contre le mauvais temps ( les montagnards en portent ), et les monstres, et il sert de bouclier contre les attaques de vos ennemis.

Quand des mauvais esprits sont la, mordez dans de l'Ail pour les faire fuir, ou répandez de la poudre d'ail sur le sol ( si vous ne pouvez pas en manger pendant quelque temps ). L'Ail est aussi placé au dessus des lits des enfants pour les protéger pendant leur sommeil, et les fiancés en portaient une gousse dans leur poche pour avoir de la chance et pour éloigner les démons pendant leur Grand Jour.

Frotté à l'intérieur des pots et des casseroles avant de cuisiner dedans, l'Ail repoussait les vibrations négatives qui pourraient contaminer la nourriture. Quand il est mangé, l'Ail agit comme un aphrodisiaque, et quand un aimant ou de la magnétite est frotté avec de l'Ail il perd alors ses pouvoirs magiques.


Dernière édition par Chrysalide le Mer 29 Avr - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalide.forumactif.com
Chrysalide
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/04/2009
Localisation : dans la lune

MessageSujet: L'amande   Mer 29 Avr - 1:24

Amande
Prunus Dulcis

Description :

L'Amandier est un arbre qui porte les noix bien connues ( les amandes ) dont la hauteur peut atteindre 3 à 6 mètres. Il est cultivé principalement dans le Sud de l'Europe, dans les pays de la Méditerranée, et en Californie.

Propriétés médicinales :

C'est l'Amande qui possède des propriétés médicinales. L'huile d'amande douce utilisée dans les cosmétiques et les huiles de massages est bien connue pour ses propriétés émollientes.

Une variété d'Amandes amères est utilisé aussi dans un sirop contre la toux mais elle ne doit pas être ingérée ou prise en usage interne.

Magie Sorcellerie :
*Genre : Masculin
*Planète : Mercure
*Élément : Air
*Déités : Attis, Mercure, Thot, Hermès

Propriétés Magiques :

L'Amande, tout comme les feuilles et le bois de l'arbre, sont à utiliser lors des rituels de prospérité et d'argent. Traditionnellement il est dit que grimper dans un amandier est censé vous assurer le succès dans les affaires.

Manger des amandes est sensé combattre les fièvres et apporter la sagesse. Il est dit aussi que manger 5 amandes avant de boire prévient de l'ivresse.

Dans certaines traditions ésotériques, l'amandier servait à faire les baguettes magiques, parce que c'est une plante d'Air, qui est l'élément des baguettes magiques. Aujourd'hui encore l'amandier est considéré comme un bois idéal pour faire sa baguette magique ou son bâton magique.

Enfin mettre des amandes dans votre poche est censé vous mener à des trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalide.forumactif.com
Chrysalide
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/04/2009
Localisation : dans la lune

MessageSujet: L'angélique   Mer 29 Avr - 20:03

Angélique
Angelica Archangelica
Ombellifères

Description :

L'Angélique est une plante bisannuelle, vivant 3 ans, dont la taille peut atteindre les 2 mètres. Ses larges feuilles à folioles ovales, sont dentées, et possèdent une odeur très aromatique. Ses grandes tiges cylindriques sont cannelées, creuses, et de couleur vert violacé. Les fleurs, qui ne sont produites à l'extrémité des tiges et des ramifications qu'à la troisième année de la plante, se présentent sous la forme de grandes ombelles odorantes, de couleur jaune verdâtre. Une fois fécondées, elles produisent des graines, puis la plante meurt.

Propriétés médicinales :

La plante toute entière est utilisable, mais on utilise principalement les tiges, la racine et les semences.

Usage Interne :

En usage interne, l'Angélique s'utilise pour lutter contre la fatigue générale, l'anémie, l'atonie digestive des personnes faibles, l'acidité gastrique, l'insuffisance hépatique, l'aérophagie, les spasmes de l'estomac et de l'intestin, les vomissements spasmodiques, les ballonnements et l'entérite. On l'utilise aussi dans le traitement de la tuberculose, des bronchites chroniques, de l'asthme nerveux, des migraines nerveuses, des vertiges, des troubles de règles, des pertes blanches, et du rachitisme.

Pour tout cela vous pouvez prendre l'Angélique en infusion constituée de 40 g de racines ou de semences d'Angélique par litre d'eau, à prendre à raison d'une tasse après les repas. Vous pouvez aussi prendre de la teinture ou de l'alcoolature d'Angélique à raison de 20 à 30 gouttes avant les repas, ou de la poudre de racine à raison de 4 à 8 g dans du sirop ou un liquide quelconque.

Contre l'atonie digestive, et la fatigue générale, vous pouvez prendre du vin d'Angélique, constitué de 60 g de racines d'Angélique coupées, de 8 g de Cannelle fine, et de 2 litres de vin rouge, que vous laisserez infuser à froid pendant 4 jours dans un bocal fermé. Filtrez le tout, et prenez-en 1 cuillère à soupe matin, midi et soir au coucher. Contre l'atonie digestive, vous pouvez aussi prendre un vin tonique constitué de 30 g de racine d'Angélique, de 20 g de racine de Gentiane pour 1 litre de vin généreux, que vous laisserez macérer pendant une semaine. Ce vin est à prendre à raison d'un verre à madère au tout début des repas.

Contre les problèmes de digestion, ou de manque d'appétit, vous pouvez prendre de la crème d'Angélique. Celle ci se fabrique en mélangeant 8.5 g de tiges fraîches d'Angélique coupées en petits morceaux, 4 g de Muscade, 1.5 g de Cannelle, 0.30 g de Clous de Girofle, 300 g de sucre, 300 g d'eau, et 1 litre d'eau de vie. Faites fondre le sucre dans l'eau, puis ajouter les autres constituants, laissez macérer pendant 6 semaines, puis filtrez le tout à froid. Cette crème est à prendre à raison d'un verre à liqueur. Vous pouvez aussi prendre, à la même posologie, de la liqueur d'Angélique, constituée de 45 g de tiges vertes d'Angélique, 1.250 litres d'eau de vie, 750 g d'eau et 1 kg de sucre. Laissez macérer les tiges coupées en petits morceaux pendant 4 jours dans l'eau de vie, puis ajoutez le sucre et l'eau, et laissez macérer le tout pendant une semaine. Filtrez et conservez dans un récipient bouché.

Usage Externe :

En usage externe, l'Angélique s'utilise dans le traitement des affections buccales, des algies rhumatismales et des contusions. Pour cela elle s'utilise sous forme de compresses et de gargarisme de teinture-mère dissoute à hauteur d'une cuillère à soupe dans un verre d'eau bouillante.

Magie et Sorcellerie :
*Genre : Masculin
*Planète : Soleil
*Élément : Feu
*Déités : Vénus

Propriétés Magiques :

Une fois adulte c'est une plante protectrice, utilisée dans tous les encens de protection et d'exorcisme. Répandez en aux quatre coins de votre maison, ou tout autour de celle ci pour faire fuir les démons.

Ajoutée au bain, l'Angélique renvoie les malédictions, rituels et sortilèges effectués contre vous.

La racine était portée dans la poche comme un talisman protecteur par certaines tribus d'Indiens d'Amérique.

L'Angélique est aussi utilisée dans les encens et mélanges de guérison, et en fumer les feuilles est censé provoquer des visions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalide.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES PLANTES "A"   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES PLANTES "A"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plante " western "
» Ayahuasca : breuvage "magique" des shamans amérindiens sous l'angle biochimique
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» "Philou" Marre de ces plaques rouges!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grimoire magique de femme :: LE GRIMOIRE DES PLANTES de Morigane :: LE GRIMOIRE DE "A" A "Z"-
Sauter vers: